Nous suivre

  • Vimeo - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Siège

18 route de Fierville
14130 Blangy-le-Château

© 2018 - LuFilms - made by Le Studio Serendip

David Bailey, Four Beats

to the Bar and no Cheating

 

2011 | Jérôme de Missolz | documentaire | 90'

Synopsis

Photographe mythique de Vogue, David Bailey incarne une époque, les années 1960/1970, dans laquelle il a tenu une place de témoin privilégié : il en a côtoyé les principaux acteurs à Londres, Paris et New York, de Mick Jagger à Jack Nicholson, de Visconti à Andy Warhol et Catherine Deneuve.
Bailey s'est donc retrouvé au cœur de cette période artistique inégalée depuis. Il est devenu le photographe et le réalisateur qui en symbolisait la créativité et la liberté, choisissant ses sujets pour leur «singularité».
Si David Bailey est un photographe connu dans le monde entier, c' est aussi un grand réalisateur. Il a réalisé notamment un des meilleurs films qui existe sur Andy Warhol, « In Bed with Warhol » et un film très surprenant sur Luciano Visconti.
Le cinéma a donc été une passion tout au long de sa vie.

Réalisateur : Jérôme de Missolz

Productrice : Laurence Uebersfeld

 

Coproduction : Lufilms | White Rabbit | Sundance Channel | ARTE ZDF | AVRO

 

Avec la participation de :

Le Vision, CinéCinéma
NRK, YLE, TVO
Knowledge, SBS, MEDIA
Centre National de la Cinématographie / Procirep

 

Festivals / Sélections officielles
IDFA (Amsterdam),
Planet Doc (Varsovie),
Big Sky Documentary Film Festival (Montana, USA),
FIFA (Montréal)
Docaviv (Israel)

David Bailey